3 étapes pour tenir vos résolutions (1e partie)


3 étapes pour tenir vos résolutions


C’est la rentrée (ou bientôt la rentrée). Etes-vous prêt à prendre des bonnes résolutions ? Je ne parle pas des résolutions qu’on prend à la nouvelle année. Celles qu’on choisit sous la pression collective le 31 décembre parce que c’est la tradition et qu’on aura déjà oublié le 2 janvier. Ou celles qui sont sensées faire disparaître toutes nos mauvaises habitudes en une nuit.

Non, je parle de ces résolutions qui sont réfléchies et qui changeront votre vie à venir. Car le concept des résolutions est bon : faire un point sur notre vie, identifier ce qui ne va pas ou ne nous plait pas et s’engager à faire les changements nécessaires pour corriger le tir.

Si vous êtes décidé à produire du changement, alors pourquoi attendre le 1er janvier ? C’est une période festive qui n’est pas forcément propice à la réflexion. Le calme des vacances estivales est bien plus approprié. Je vous propose d’y réfléchir maintenant, sans attendre.

 

1e partie : 3 étapes pour choisir les bonnes résolutions

Ce n’est pas facile de changer, pas forcément confortable non plus. Voici 3 étapes essentielles pour vous engager sur la voie de la réussite et tenir vos résolutions.

 

Etape 1 : Elaborer un objectif clair et vous y tenir

Vous devez savoir exactement et précisément l’objectif que vous voulez atteindre. C’est votre point de mire, le point rouge plus ou moins loin que vous allez chercher à atteindre. Il doit être clair, mesurable, chiffré. S’il est flou, il y a peu de chance que vous tapiez dans le mille du premier coup. J’ai déjà parlé des 10 étapes pour obtenir des résultats convaincants.

Par exemple ‘avoir un corps sain’ n’est pas un objectif correct. Il n’est pas quantifiable. Choisissez plutôt ‘perdre 4kg’ ou ‘être capable de faire 30 pompes d’affilée’. ‘Faire du sport’ n’est pas un objectif ; ‘courir 45 minutes 2 fois par semaine’ en est un.

Ne choisissez pas une résolution pour laquelle vous savez pertinemment que vous n’y arriverez pas. Comme ‘courir un marathon dans 12 semaines’ si vous êtes hors d’haleine après avoir monté 2 étages par les escaliers. Fixez-vous plutôt comme objectif d’arriver à ‘courir 2 ou 3 fois par semaines 45 minutes avant la fin de l’année’.

Créez la motivation qui vous permettra de tenir votre résolution en vous posant les questions suivantes :

  • Pourquoi est-ce que je veux changer ça ?
  • Qu’est-ce que je devrai faire pour le changer ?
  • Quelle satisfaction vais-je en retirer ?
  • Quelle est la première étape que je dois atteindre ?

Vous avez choisi de nouvelles résolutions. Maintenant il va falloir vous y tenir. Ecrivez-les sur une feuille de papier. Y penser vaguement de temps en temps ne suffit pas.

Annoncez vos bonnes résolutions aux autres. C’est une façon de bénéficier d’un soutien extérieur. De plus, il se peut que vous fassiez des émules et que d’autres vous suivent. Vous tirerez alors profit d’un effet de groupe.

 

Etape 2 : Planifiez vos actions et pensez long terme

Maintenant que vous avez élaboré votre liste de résolutions et que vous vous êtes fixé des objectifs, il va falloir planifier la façon dont vous allez y arriver.

Pensez court et long terme.

Rassemblez à l’avance tout ce qui vous sera nécessaire pour atteindre vos objectifs. Pour un objectif sportif, ça peut être acheter des chaussures de sport, créer un parcours de footing sur openrunner.com ou s’inscrire à une salle de sport. Ainsi, quand viendra le jour J pour faire le premier pas, vous n’aurez pas d’excuse.

Choisissez une date de début. Vous venez de créer votre liste de résolutions. Ca ne veut pas dire que vous devez tout entamer maintenant. Gardez bien à l’esprit que vous ne vous engagez pas dans un sprint de 100 mètres. Pour certains objectifs, il peut être plus raisonnable d’attendre la rentrée de septembre, quand les enfants retourneront à l’école ou bien attendre d’avoir déménagé.

Intégrez de nouvelles tâches à votre agenda pour rendre les choses encore plus concrètes. Au lieu de vous dire que vous allez ‘aller à la salle de sport 2 fois par semaine’, vous pouvez inscrire ‘aller à la salle de sport le mardi soir et le vendredi soir’ ou ‘le mardi et le jeudi pendant la pause déjeuner’. Ensuite, faites-en une priorité.

Fixez une échéance pour la réussite de votre objectif. Une année c’est long, une vie encore plus. Quand allez-vous décider que vous avez atteint ou pas votre objectif ? Il faut fixer une date à laquelle vous vous féliciterez d’avoir réussi ou vous ferez les ajustements nécessaires pour vous relancer.

Etape 3 : Suivez vos progrès sur l’année

Un manque de détermination est la cause de la plupart des abandons lorsqu’on parle de résolutions. Suivre ses progrès est un bon moyen de les conserver.

Avec la technologie, il est facile de programmer et de suivre n’importe quoi. Entre les calendriers et les tâches qu’on peut y associer, les applications spécialisées pour Smartphone ou les outils en ligne, vous devriez trouver le moyen qui vous convient le mieux.

Acceptez l’échec, la stagnation ou le ralentissement. Votre progression ne suivra pas forcément une courbe exponentielle ou même une ligne en augmentation constante. Acceptez qu’il y aura des hauts et des bas, des phases de progrès rapides et d’autres de ralentissement. Ce n’est pas grave.

Si vous avez craqué sur une petite cigarette ou manqué une séance de sport, ne cherchez pas un moyen de vous rattraper et ne vous détestez pas pour autant. Notez soigneusement ce qui a été à l’origine de votre échec. C’est beaucoup plus important. La persévérance est une clé du succès. Essayez encore, cette fois en étant conscient de ce qu’il faut éviter pour réussir.

 

 

Lisez la seconde partie de l’article pour appliquer la méthode aux grands domaines de notre vie comme arrêter de fumer, perdre du poids ou mieux gérer le stress.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>