Cessez de viser le bonheur 2


Cessez de viser le bonheur


 

L’hédonisme se veut une sagesse appliquée au plaisir, à la joie et au bonheur. Ainsi conçu, il souffre de handicaps manifestes, qui en compromettent la validité.

Il n’y a pas de sens à viser le bonheur comme un objectif distinct, car il est vague et insaisissable.

La joie survient de manière impromptue et ne saurait être poursuivie pour elle-même. Le statut de la joie et du bonheur est celui de récompenses pour des activités qui ne les ont pas à leur programme.

Il reste le plaisir, qu’il est effectivement possible de viser directement. Malheureusement, il subit des rendements décroissants. Pour maintenir une certaine intensité de plaisir, il faut des doses toujours plus fortes d’excitation et mobiliser des ressources croissantes.

C’est pourquoi l’hédonisme conséquent ruse, en acceptant que le plaisir, la joie et le bonheur soient des récompenses et en explorant les activités qui en promettent les plus grandes, dont l’exécution des devoirs d’état !

 

Une philosophie du bonheur ? Non.

Qu’est-ce que le bonheur ? C’est l’état de la conscience pleinement satisfaite.

Alors pourquoi est-ce que je vous invite à cesser de viser le bonheur ?

Tout simplement parce que ce n’est pas un objectif, pas un but à atteindre. C’est une conséquence de la réalisation de vos objectifs. Voilà pourquoi je dis qu’on ne peut pas rechercher le bonheur.

Ce que je préconise pour changer de vie, c’est de savoir ce que l’on veut, le convertir en objectifs mesurables et passer à l’action. Et une fois que vous aurez rempli vos objectifs, alors le bonheur viendra et vous serez heureux.



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2 commentaires sur “Cessez de viser le bonheur

  • Elvy

    Hello !
    Bon en lisant ton article, je suis un peu partagée… D’un coté, je suis d’accord avec toi car le bonheur est une émotion que l’on ressent suite à la réalisation de quelque chose ou un fait qui s’est produit. Mais dire qu’il ne faut pas viser le bonheur… Aie, je tic un peu. Au contraire, je dirais qu’il faut absolument chercher à être heureux et que ça peut même être un but de vie. Tout le monde veut être heureux et beaucoup de gens changent leur vie pour pouvoir l’être davantage. Et c’est en visant le bonheur qu’ils vont engendrer des changements qui les rendront plus heureux.
    Beaucoup de personnes ne sont pas heureuses et cherchent ce qui pourrait les rapprocher du bonheur. Ensuite effectivement, pour être plus heureuses, elle devront mettre en oeuvre des actions pour atteindre leur but initial : être plus heureuses. (bon c’est un peu le serpent qui se mord la queue…looool)