Comment dépasser la douleur physique lors d’un marathon grâce au mental ? 5


Comment dépasser la douleur physique lors d’un marathon grâce au mental ?



Ceci est un article invité de Benjamin du blog Sport et Motivation, que j’ai plaisir à accueillir. Il vous montre, notamment à travers des citations de motivation de grands sportifs, pourquoi sport et motivation sont liés et indissociables.

Vous aussi, vous pouvez publier un article invité sur Changer de vie par l’action.

 

Il y a un peu plus d’un an, j’ai réalisé mon premier marathon alors que j’avais tout juste 21 ans. C’était un défi de longue date que je m’étais fixé dans ma tête, et je ne voulais surtout pas échouer. Deux mois d’entrainement intensif plus tard, le grand jour est arrivé… Plus qu’une épreuve physique, c’est une épreuve mentale à laquelle j’ai dû faire face !

 

Se préparer à la douleur

Plus de 42 kilomètres à courir, c’est une épreuve qui se prépare aussi bien physiquement que mentalement. Il faut être prêt à assumer et à supporter la douleur, quoi qu’il arrive. Douleurs musculaires et crampes sont un minimum quand on court un marathon. Et cela peut paraître bête mais, si vous vous y préparez mentalement, avant de démarrer la course, cela vous facilitera les choses pour la suite !

 

Se fixer un objectif

Comme dans sa vie personnelle et professionnelle, il faut toujours se fixer un objectif précis avant de se lancer. Cela va vous permettre de vous dépasser ! Souhaitez-vous simplement terminer ce marathon ou faire un bon chronomètre ?

Pour ma part, pour mon premier marathon, je ne m’étais fixé aucun objectif de temps et je souhaitais simplement terminer cette course. Simplement pouvoir dire : Oui je l’ai fait !

On dit souvent que les 35 premiers kilomètres sont dans les jambes et les 7 derniers dans la tête et c’est exactement ce qui s’est passé pour moi.  J’avais des douleurs de tous les côtés, mes jambes ne voulaient plus avancer, mais une seule chose ne cessait de m’obnubiler dans ma tête : franchir la ligne d’arrivée !

La réussite d’un marathon tient, pour moi en tout cas, à plus de 50% dans le mental. Il faut avoir un esprit combatif et persévérant, prêt à assumer la douleur physique. Une course de ce type est à mon sens le parfait exemple que le mental peut vous aider à dépasser n’importe quelles douleurs physiques.

 

Et vous pensez-vous aussi que le mental est tout aussi important, voir plus important que le physique ?

Le guide qui entraine aussi la motivation. Courez 10km en toute facilité !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Comment dépasser la douleur physique lors d’un marathon grâce au mental ?

  • thermothérapie

    Bonjour,
    Oui c’est vrai pour les sports d’endurance, il est vraiment important d’avoir une force mental car le corps endure de nombreux douleurs et la fatigue n’est pas facile à gérer. Même si je n’aurai jamais la force de parcourir une telle distance, je peux quand même conseiller que la thermothérapie est excellente pour se débarrasser des douleurs physiques après une course d’endurance