Diviser pour mieux régner


Diviser pour mieux régner



Comme je l’ai présenté dans l’article Fixez-vous des objectifs, le dénominateur commun de tous les gens qui réussissent dans leur nouvelle vie est le fait qu’ils se fixent des objectifs. Surtout, ils se concentrent sur l’accomplissement de ces objectifs.

Pour ne pas être submergé, apprenez à diviser pour mieux réussir.

Si vous vous demandez comment changer de vie, quelle est la méthode, je vous répondrai qu’il faut vous concentrer sur ce qui fera la différence, l’essentiel. Il y a certainement plein de petites tâches, de petits gestes qui n’apportent pas grand-chose à votre grande quête d’une nouvelle vie.

 

Etablissez des objectifs intermédiaires.

Pour ne pas vous perdre sur la route d’un objectif lointain ou encore hors de votre portée pour le moment, créez des étapes. Découpez votre mission finale en tâches intermédiaires qui auront chacune un objectif et agissez dès maintenant pour atteindre ces objectifs.

Lorsque les soldats américains ont reçu l’ordre de s’emparer de Bagdad pendant la guerre du Golfe, on n’a pas dit au premier GI qui a franchi la frontière d’aller jusqu’à Bagdad. Non. On lui a plutôt dit qu’il allait franchir la frontière, avancer de quelques kilomètres et établir son campement pour la nuit en assurant sa sécurité et celle de ses compagnons. Ensuite, on lui a donné une nouvelle mission intermédiaire le lendemain.

Au début, ce ne sera sûrement pas facile de déterminer des objectifs intermédiaires pertinents. Mais avec de l’engagement et de la réflexion, vous allez trouver les moyens d’atteindre votre but final pour éventuellement tout changer. Alors vous trouverez les réponses.

Votre but encore si loin va donc se transformer en une série d’objectifs successifs.

 De cette série d’objectifs va découler une série d’actions à mener pour remplir ces objectifs. Notez au passage que certaines de ces actions pourront être conduites en parallèle, tandis que d’autres nécessiteront d’avoir rempli une étape précédente.

Enfin, cette série d’actions va se transformer en une to-do list (une liste à faire).

 

Séparez l’important de l’urgent.

Séparer l'urgent de l'importantParmi toutes les choses que vous avez à faire, vous pouvez sûrement distinguer ce qui est important de ce qui est urgent.

Car tout n’est pas important. En fait, on peut distinguer 4 catégories dans lesquelles classer tout ce qu’on a à faire. Ce n’est pas seulement du développement personnel, c’est la base de toute formation pour organiser son travail.

Dans le schéma ci-contre, les tâches de la catégorie 1 sont importantes mais pas urgentes. Celles de la catégorie 4 sont urgentes mais pas importantes. Par laquelle croyez-vous que vous allez avoir tendance à commencer ? Et par laquelle croyez-vous que vous devez commencer ?

Même si ce n’est pas un choix facile à faire au quotidien, il faut commencer par ce qui est important. Car tout se qui se trouve dans la catégorie 1 va, avec le temps, passer dans la catégorie 2, celle des tâches importantes ET urgentes. Et c’est le début du drame.

Il faut être lucide sur la catégorisation des tâches ou travaux à accomplir et ne pas céder à l’appel de l’urgent.

 

Donnez des priorités.

Si vous ne vous donnez pas de priorités, alors toutes vos tâches journalières ont la même importance à vos yeux.

Vraiment ?

Non, je ne crois pas. Est-ce que les 10 minutes que vous accordez à écouter votre fils raconter sa journée n’ont pas plus d’importance que les 10 minutes nécessaires pour regarder « plus belle la vie » ?

Ecrivez votre liste des choses à faire, dans le délai de temps que vous choisissez (dans la journée, la semaine, le mois, voire plus). Ainsi vous n’en oublierez aucune, ce qui fausserait le résultat final. Ecrivez certains objectifs sous forme de challenge (question de motivation). Ensuite, donnez des priorités.

Ne tombez pas dans le pointillisme à vouloir faire un classement de 1 à 100 de vos priorités, vous allez vous arracher les cheveux. Attribuez plutôt une note de 1 à 4. Vous allez ainsi créer des groupes de tâches importantes et des autres de tâches moins importantes.

A la fin de l’échéance, vous pourrez reprendre votre liste et barrer les missions que vous avez remplies. Vous verrez clairement si vous vous êtes astreint à réaliser toutes les missions du groupe 1.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *