Eurêka ? Apprenez à noter vos pensées 2


Eurêka ? Apprenez à noter vos pensées


On a tous des centaines d’idées qui nous traversent l’esprit pendant la journée, sans que l’on ne puisse prévoir quand elles arriveront. Parfois géniales, parfois irréalisables, elles n’en restent pas moins des idées.

Depuis que j’ai commencé ce blog, il peut me venir une idée d’article à peu près n’importe quand. Car écrire dans un blog est particulièrement motivant. Mais j’ai parfois été très agacé, une fois devant mon ordinateur, d’avoir oublié cette bonne idée que j’avais eue plus tôt dans la journée.

En tant que personne tournée vers l’action, lisant des conseils de développement personnel et étant à l’écoute des autres, vous allez avoir de plus en plus souvent des pensées positives qui vous traverseront l’esprit.

L’ouverture d’esprit. C’est l’état d’esprit des personnes qui vont de l’avant. Lorsqu’on veut être actif, on a des idées d’actions. Faites passer vos idées de votre esprit au concret en les notant, sur un bout de papier, un ordinateur portable ou une serviette.

 

Prenez l’habitude de noter vos idées.

Vous allez avoir de plus en plus de bonnes idées, parce que vous allez avoir de plus en plus d’idées, en étant de plus en plus attentif à vos idées. On a parfois ces moments d’eurêka tout particuliers où à partir d’une bonne idée on devient tout excité car elle génère d’autres idées sur le même thème.

Etre attentif aux idées est un bon départ, s’en souvenir est plus difficile (après une journée de boulot ou une séance de sport).

Ecrivez votre idée dès qu’elle germe dans votre tête.

Un peu comme dans une séance de brainstorming, ne mettez aucune limite, aucune barrière, dans cette phase de prise de notes. Ce n’est pas à ce moment que vous devez juger ou critiquer votre idée. Notez-la, tout simplement.

Lorsque je m’y suis mis, je me suis vite retrouvé avec des notes un peu partout. Ce chaos rendait l’exploitation de ces idées difficile.

J’ai donc réduit les supports au nombre de deux :

  • Mon smartphone, parce que je l’ai presque toujours sur moi, me sert à noter les idées qui me viennent à n’importe quel moment de la journée.
  • Un petit cahier, où je regroupe toutes mes idées. Je préfère le support papier pour relire mes idées et les exploiter.

 

Relisez vos idées au calme.

Votre liste est faite pour ça

Une fois par semaine, le soir avant d’aller vous coucher, ou le matin dans un moment à vous, relisez vos notes. C’est une relecture rapide, pas une grande analyse de votre liste. Le but est d’identifier les bonnes idées parmi toutes ces idées.

Ensuite, vous allez devenir votre propre coach. Vous allez reprendre vos idées et vous mettre à chercher des solutions. Vous vous engagez ainsi dans une dynamique positive.

Relisez toutes vos notes !

Ne vous limitez pas aux notes de la veille, mais relisez tout. Une notion importante qui ne vous aurait pas marqué quelques jours auparavant peut soudain vous sauter aux yeux. Autre possibilité, une idée qui n’était peut-être pas réalisable par le passé peut devenir la bonne idée entreprenariat du jour.

 

Ne vous trompez pas, cherchez des solutions, pas des problèmes.

Une fois que vous pensez avoir identifié une bonne idée, développez-la.

Si vos idées peuvent prendre leur source dans des problèmes, vous devez penser et chercher des solutions et non pas développer les problèmes.

Mais là, on s’écarte du sujet de l’article, qui n’a pour objectif que de vous faire noter vos idées.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Eurêka ? Apprenez à noter vos pensées

  • Dorian

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui montre bien l’importance de prendre des notes.
    On a tendance à vite oublier quand on a beaucoup d’idées qui viennent à nous à ça peut être frustrant.
    Il existe bien des outils pour prendre des notes aujourd’hui, du bon vieux papier crayon jusqu’à l’Ipad en passant par tous les logiciels qui permettent une prise de note efficace.

    Dorian

    • Jérôme Auteur du billet

      Bonjour Dorian.
      Parfois, je me rend compte que de petits riens peuvent faire une belle différence. Et à chaque fois, je me demande comment j’ai pu ne pas y penser plus tôt…