Forcer vos objectifs ou aider vos rêves ?


Forcer vos objectifs ou aider vos rêves ?


Le développement personnel est en grande partie basé sur des principes et des actions simples, des objectifs, des rêves, afin d’améliorer sa vie et sa personne, pour peu qu’on soit un minimum déterminé.

Mais par quel bout doit-on commencer ?

J’ai déjà parlé de la nécessité de se fixer des objectifs pour réussir. Je pense que la majorité des gens ont compris pourquoi c’est si important et ce que ça apporte lorsque l’on sait ce qu’on veut.

Une fois qu’on a fait le premier pas, puis le deuxième, puis le centième, il faut rester focalisé et ne pas s’éparpiller. Il faut alors faire des choix et donner des priorités.

Les objectifs nécessitent une force permanente pour être atteints. Cette force doit vous pousser constamment vers leur réalisation. L’envie et la nécessité sont les deux leviers qui maintiendront votre rythme de progression.

Pourquoi a-t-on besoin de créer artificiellement une force pour progresser vers nos objectifs ?

Par leur nature même, les objectifs sont artificiels. Ce sont des points ou des limites à atteindre qui ont été créés artificiellement par notre esprit, en s’appuyant sur tout un tas de raisons ou de besoins qui sont propres à chaque individu. Retirez ces raisons ou ces besoins et les objectifs disparaitront, car ils n’auront plus lieu d’être.

 

Force d’envie ou de nécessité ?

Admettons que vous ayez décidé de perdre du poids.

Vous êtes un habitué des blogs de développement personnel et vous savez qu’un objectif doit être définit avec des critères précis et une limite de temps.

Vous décidez donc de perdre 10kg dans les 3 prochains mois.

Quelle est la pression ou la nécessité qui vous a conduit à vous fixer cet objectif ?

  • Vous voulez améliorer vos performances sportives.
  • Vous voulez paraitre plus sexy pour votre conjoint(e).
  • Vous avez décidé de retrouver le poids de vos 20 ans.
  • Vous souhaitez pouvoir remettre votre robe ou pantalon préféré.

Quelle que soit votre raison, qu’elle soit initiée par l’envie ou la nécessité, c’est elle qui a fait germer votre motivation au point que vous vous soyez fixé un objectif. Vous allez maintenant avoir besoin d’une force qui vous pousse vers cet objectif.

Cette force va agir sur votre comportement et votre mental (votre motivation) pour vous pousser vers l’avant. Il est important qu’elle agisse sur votre mental, car c’est ce qui vous permettra de réussir sur le long terme. Si elle n’agit que sur le comportement physique, vous risquez de perdre le bénéfice de votre objectif.

Un exemple simple : admettons que votre conjoint(e) vous quitte au 2e mois de votre objectif de perte de poids. Que devient votre objectif ? Vous risquez de revenir à votre comportement d’il y a 2 mois. C’est là que doit intervenir la force mentale, pour vous pousser vers votre objectif.

 

Les rêves à la rescousse.

Il en va différemment avec les rêves.

Vos rêves sont nés dans votre mental, ils n’ont par définition rien de réel. A la différence des objectifs, ce sont des sources de force qui peuvent vous aider. Pas besoin de force pour vous pousser vers vos rêves, ce sont au contraire eux qui vont vous attirer.

Chaque individu a sa propre panoplie de talents et de rêves. Un petit coup de baguette magique appelée créativité et vous pourrez réaliser des choses incroyables.

Une life list, une liste des choses que vous voulez faire avant de mourir (brrr c’est inquiétant de parler comme ça), peut vous aider à matérialiser ces rêves. Les avoir sous les yeux sur une feuille de papier leur donne une forme un peu plus concrète.

 

Des forces complémentaires ?

Tirer d’un bout et pousser de l’autre sera toujours plus efficace que simplement pousser.

 Les rêves sont une force dont on dispose tous. C’est même une force sans limite puisqu’on la tire de notre créativité. En plus, on les a toujours avec nous, quel que soit l’endroit et l’instant. Même le pire jour de votre vie, vos rêves existent et vous pouvez y puiser une force.

 Les objectifs sont une force que vous créez de votre propre mental à un moment donné de votre vie. Un bon objectif ayant une limite de temps, cette force qui vous pousse durera le temps que vous ayez atteint votre objectif.

Dorénavant, combinez ces deux forces. Le rêve est le but à atteindre, l’objectif peut être intermédiaire. L’objectif a besoin d’une justification, pas le rêve. Atteindre un objectif épuise, le rêve ravive.

 

Réalisez vos rêves, vivez de vos rêves !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *